[creation site internet] [creation site web] [logiciel creation site] [bikesnplanes_archives]
[bikesnplanes_Index]
[bikesnplanes_motos]
[bikesnplanes_archives]
[bikesnplanes_avions]
[bikesnplanes - Photos divers]
[bikesnplanes - Qui sommes-nous ?]
[bikesnplanes - Contact]
[bikesnplanes - Liens]
[bikesnplanes_archives_Années 1990]

En enlevant les 19 et 20 avril 1992 les deux manches  de Presgaux, Patric Orban demeurait invaincu en côtes depuis le début de la saison.

Avec le changement de réglementation qui ne faisait plus entrer en ligne de compte les résultats obtenus en côtes pour l'établissement du classement en Superbike et Supersport Inter, la concurrence s'était fortement étiolée. Cela n'a pas empêché Patric Orban de s’imposer avec panache.

Le dimanche, de fréquentes averses ont perturbé les débats, rendant la piste très glissante. Les pilotes les plus expérimentés et au style coulé ont le mieux tiré leur épingle du jeu tandis que d'autres, trop fébriles, ont fait connaissance avec le macadam, tous sans gravité. Le lundi, le soleil était de retour et les trois montées ont pu se dérouler dans d'excellentes conditions.

Derrière la Ducati jaune de Maximoto préparée par Pierre Charles, le patron de

Moto-Look, et pilotée avec maestria par Patric Orban, c'est Eric Brun qui a hissé le dimanche sa Kawasaki KX500 en 2ème position, grâce à son pilotage tout en glissades. Il précèdait les deux Yamaha TZ250de Bernard Depierreux et de Michel Paquay et la Kawasaki KX500 de Philippe Vilvorder.

Le lundi, Bernard Depierreux, qui a amélioré son meilleur temps de l'année précédente de près d'une seconde, a pris la 2éme place devant les Kawasaki KX500 de Jacky Bernard et d'Eric Brun et la Yamaha TZ250 de Michel Paquay.

L'Auto Moto Club Eau Noire de Nismes pouvait être satisfait, puisque 133 pilotes étaient classés les deux jours.



  

Merci de patienter pour permettre au système de charger les photos

Please wait a few minutes to let the system uploading the pictures